Boland Micheline

Nom : Boland

Prénom : Micheline

Lieu de résidence : Mont-sur-Marchienne

 

Blog/site : http://micheline-ecrit.blogspot.com/

http://homeusers.brutele.be/bolandecrits/

 

Biographie :
Psychologue retraitée, Micheline écrit volontiers depuis l’enfance.
Écolière, elle adorait les rédactions.
Adolescente, elle s’est mise à écrire des poèmes et des nouvelles.
Dans les années 60, elle a participé aux deux recueils « Poésie moins 20 », publiés sous la houlette de
Pierre Coran et à d’autres recueils collectifs ainsi qu’à plusieurs revues.
Puis elle a cessé d’écrire jusqu’à l’âge de quarante-cinq ans.
Ce goût lui est revenu lorsqu’elle a suivi une formation en programmation neuro-linguistique qui l’a menée au titre de Maître Praticien en PNL.
Certains des petits articles concernant des applications de cette discipline ainsi que des poèmes sont alors parus dans diverses revues comme « Femmes d’aujourd’hui », « Flair » ou encore « Bonnes soirées ».
À partir de 1995, elle s’est mise à écrire des contes et à les présenter devant public.
En 2004, elle publiait un premier recueil de contes aux éditions Chloé des lys.
Depuis lors, elle sort un livre par an et participe à des ateliers d’écriture ainsi qu’à de nombreux concours littéraires où son talent est souvent reconnu.
Amateur de tir à l’arc, Micheline fait aussi de l’impro théâtrale.

 

Ses romans :

 

Type : recueil

Genre : contes

Résumés :

« Contes à travers les saisons  » : Recueil de plus de 40 contes. (2004)
« Comment rendre votre quotidien plus plaisant ? Avec la programmation neuro-linguistique » : Une approche personnelle de la PNL avec une partie pratique unique dans le genre. (2006)
« Nouvelles à travers les saisons » : Recueil de 19 nouvelles. (2006)
« Nouvelles à travers les passions » : Recueil de 24 nouvelles. (2007)
« Nouvelles entre chien et loup » : Recueil de 19 nouvelles. (2008)
« Nouvelles à fleurs de peau » : Recueil de 21 nouvelles. (2009)
« Le magasin de contes » : Recueil de 37 contes. (2010)
« Humeurs grises Nouvelles noires » : Recueil de 18 nouvelles. (2011)

Extrait :

… Sa bouche arrondie, aux lèvres rouges, soufflait un tel « Oh » enthousiaste que je sus à ce moment que quelque chose d’irréversible se produisait. Le « Oh » se prolongeait agréablement. Les prunelles de la femme brillaient comme scintillent celles d’un chat. L’odeur de lavande, qui émanait d’elle, m’était agréable. Je restai près d’elle, l’unique cliente de ce samedi midi. Sur la première cuiller à dégustation, un modeste morceau de foie gras d’oie assorti d’un peu de confiture de figue. Elle avait savouré longuement la première bouchée, comme d’autres le font avec un morceau de chocolat. Puis elle avait émis ce « Oh », porteur d’une admiration sans bornes. Ensuite, elle avait entamé la portion restante, les yeux mi-clos, la main suspendue pareille à une fleur. Cela avait duré plus d’une minute. J’étais demeuré immobile. Elle était restée muette, semblant somnoler. Doucement elle avait pris le verre contenant le muscat australien, avait fait tournoyer le vin,
admiré les larmes accrochées sur la paroi, humé les senteurs fruitées avant de goûter la boisson. « Superbe ». Le mot m’avait éclaboussé jusqu’au plus profond de mon être…

extrait de « Recette exceptionnelle » tiré de « Nouvelles à travers les saisons ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :