Damman Marie (*M*c)

Nom : Damman

Prénom : Marie

Pseudo : *M*c

Lieu de résidence : Ixelles (Belgique)

 

 Blog/site : http://pleinelunenuit.canalblog.com/  

 

 

 

Biographie :

Marie, à l’adolescence, vit dans une grande maison avec ses parents, deux grands frères. Elle est entourée de quelques amis. Elle étudie dans une école secondaire près de chez elle. Elle passe alors son enfance dans le Brabant Wallon. Pourtant, cette période n’a pas été bien vécue. Des difficultés surviennent.
C’est à 12 ans qu’elle a appris à mettre par écrit ses sentiments. Après avoir commencé à écrire, elle ne pouvait plus s’arrêter. Aujourd’hui, elle écrit toujours. Environs 200 poésies par an sont rangées dans un classeur. Elle en avait sélectionné quelques-unes pour les envoyer à une maison d’édition. Elle ne croyait jamais que le manuscrit serait un jour repris.
Ses études secondaires terminées, elle étudie maintenant la communication à Bruxelles. Elle y a déménagé pour être plus près de son école, ne vit plus avec ses parents, et profite pleinement de la vie avec d’autres étudiants.

 

Ses romans :

 

 

 

 

Type : recueil

Genre : poésie

Résumé :

Une adolescente comme les autres, ni plus ni moins, qui a pourtant du mal à vivre. Des difficultés s’accumulent durant ces années. Elle met alors tout par écrit. Ses sentiments y sont dévoilés ainsi que son mal de vivre, sa tristesse et son désespoir. Les potins d’ados parlent d’histoires d’amour mais parfois aussi de mort. La vie est noire. Elle essaie tant bien que mal de voir autre chose, une vie meilleure. Elle veut être quelqu’un d’autre que le modèle pré dessiné par ses parents. Des questions d’apparences, d’appartenances, de sexes et de ruptures y sont abordées. Les réponses sont formulées sous forme de poésies. Elles sont toutes basées sur une histoire vraie, un moment important de la vie. Ces poésies ont souvent été écrites sur un coup de tête, sur une envie de partager un état d’âme.

Extrait :

Qui peut se douter que derrière des apparences
Peut peut-être se cacher autre chose qu’avant
Des évènements qui changent ainsi que des sentiments
Le physique d’un ange mais peut-être qu’un diable s’y cache (…)

extrait: « prise de conscience »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :