De Paoli Jacques

  Nom : De Paoli

Prénom : Jacques

Lieu de résidence : Fosses-La-Ville (Belgique)

Blog/site : pas de website

 

Biographie :

Docteur en droit à la retraite. Marié à Jacqueline Antoniel. Un fils et une petite-fille. Adore le cinéma américain des années 35-65 et d’autres cinémas mais moins globalement. Passionné de littérature. 

 

Ses romans :  
  « APRES TOUT…» est un roman d’anticipation dans lequel l’auteur s’attache à décrire, de manière plutôt originale, la menace d’une fin du monde imminente, organisée par les habitants d’autres planètes, plus évolué et tolérants. Jacques De Paoli parle à la première personne et parcourt l’étendue des risques mieux que quiconque tout en décrivant la décadence des mœurs et des pratiques qui l’entourent. Le récit este truculent, fantasque, et a le mérite de secouer les tabous. Marie-Clotilde Roose du Cercle de la Rotonde

 

  LE CIRQUE AZNAROFF (recueil de 13 nouvelles) Un récit constitué de treize nouvelles, un chiffre qui n’est pas anodin, rappelle-t-il la trahison de Judas ? En tous cas l’ensemble de l’œuvre décline un échantillonnage humain impressionnant.
On entre dans le cirque avec Sarah, cette petite fille attachante, et son lion Mouloud, nous rappellent Patricia et King dans le lion de Joseph Kessel.
Mais si Kessel nous entraîne au Kenya, dans les grands espaces, Jacques de Paoli, lui, nous offre le « cirque de la vie ordinaire ». Le récit complexe nous fait découvrir de nombreux personnages dont les destins s’enchevêtrent au fil des nouvelles. Ceux-ci pourraient être nos concitoyens, nos voisins, nos collègues, nos amis, nous-mêmes et c’est probablement ce qui constitue l’un des intérêts majeurs de ce livre, retrouver les questionnements de notre quotidien. On plonge dans les grands bouleversements auxquels la société contemporaine est confrontée. Avec beaucoup de finesse Jacques de Paoli dissèque la psychologie des protagonistes, de l’enfance à l’âge adulte, du quidam à l’assassin pervers. Un récit vertigineux où se bousculent tous les défis de ce millénaire commençant, où l’actualité explose dans un rebondissement inattendu. L’analyse de Jacques De Paoli est remarquable d’acuité.
Mais le cirque Aznaroff est aussi « le cirque de la vie extraordinaire » et ce n’est pas non plus le moindre des intérêts de ce livre de nous entraîner dans un monde fantastique fait de symboles, de métaphores, où le lecteur cherche des clefs.
Un écrivain qu’on a envie de retrouver au plus vite. !!

 Véronique Desnoe, une lectrice

 

 

 

Résumé :

 

 

 

Extrait :

  

D’initiative, Rebecca enlève ses lunettes, maintenant ses paupières largement ouvertes. Judith fixe intensément ces yeux au strabisme exacerbé.
 
Des cris audibles seulement par ceux qui veulent les entendre, s’échappent des lèvres de Judith.
 
Rebecca sourit.
 
Le regard de Judith est fiévreux, elle se contorsionne.
 
Pour la première fois, depuis le début de leurs contacts intimes, Rebecca se voit solliciter des caresses. La situation est nouvelle. La pratique lui manque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :