Decamp Emilie

Nom : Decamp

Prénom : Emilie

Lieu de résidence : Gembloux (Belgique)

 

Blog/site : www.emiliedecamp.com

 

 

Biographie :

C’est le 10 Août 1990, à Charleroi, qu’Emilie Decamp naît. 

Vers l’âge de 7 ans, elle écrit ses premiers poèmes.  Elle participe à plusieurs concours et écrit des romans qu’elle ne finit jamais. A 14 ans, elle écrit un recueil de poèmes qu’elle envoie à une maison d’édition, Chloé des lys. La maison d’édition l’accepte. Le livre est publié sous le titre de « Plume émoi », en 2005. Depuis, plusieurs autres recueils (dont un épistolaire) sont sortis. Mais, c’est en 2009 qu’elle publie son tout premier roman intitulé « Paradise » !

En 2008, Emilie a commencé des études en information et communication à l’Université Catholique de Louvain.

 

Ses romans :

 

 

 

Type : roman – recueil

Genre : drame – poésie

Résumés :

Plume émoi : Plume émoi est surtout composé de poèmes exprimant un amour parfois violent, mais, cependant, tellement fragile. Un amour mortel envahit ces poèmes qui nous rappellent à quel point nous sommes « humains » !

Je me souviens : La plupart des poèmes de ce recueil traitent de sujets très présents dans l’actualité (« Humainement vôtre ») ou encore de sujets tabou dont on ne parle pas assez (« Mère de l’ombre »). Ce recueil contient bien sûr d’autres poèmes, d’amour, de joie,…

Lettres à Farid est un recueil de 10 lettres, qui met en scène une correspondance entre un jeune belge (Ben), atteint du cancer, et un jeune français d’origine marocaine (Farid). Dans ces 10 lettres, Ben exprime ses peurs, ses envies, ses questions alors qu’il est au seuil de la mort. Un receuil assez court, mais qui interpelle. Un appel à la solidarité interculturelle ?

A l’aube de la vie est un recueil contenant des poèmes qui essayent d’illustrer au mieux la vie de tous les jours.  « Esperanza », le premier tome, aborde plutôt comme thèmes : l’amour, l’espoir, la naissance,…  Une manière de montrer une des deux principales facettes de la vie.      

Paradize : Damien mène une vie tout à fait normale. Jusqu’au jour où…
Fatigué d’une soirée forte en émotions, il s’endort au volant, renverse une jeune femme et s’enfuit ! Jamais suspecté par la police, il ne reste cependant pas impuni car le diable lui impose un défi pour se racheter. Dès lors, sa vie bascule. Sa ténacité et sa volonté vont être, alors, mises à l’épreuve.

24 heures pour la fin d’un monde, pour la fin d’une vie. Celle d’une jeune droguée. La drogue n’est pas un élément réellement essentiel. Le roman se concentre plus sur ses relations avec ses proches, le monde extérieur et « les autres » en général. Une série de flash-back avec pour fil rouge une lutte incessante entre plume et drogue. Voici les dernières heures d’une vie, d’un monde, d’un elle. L’histoire d’un combat entre mots et stupéfiants.

Extrait :

Les rayons du soleil filtraient entre les rideaux mal

fermés et se baladaient sur son visage, jouant avec sa

peau, provoquant ses paupières.

Damien ouvrit les yeux lentement et jeta un rapide coup

d’œil autour de lui pour se rappeler où il était. Il avait

du mal à se souvenir de la veille. Avait-il vraiment tout

raconté à sa mère ? Avait-il rêvé ?

Il s’étira sous ses draps et bâilla avant de se lever et de

passer dans la salle de bain pour se débarbouiller.

Les marches de l’escalier grinçaient sous ses pas. Il

entendait résonner en bas la voix de sa mère,

interrompue par moments par celle d’un inconnu.

Damien entra dans le salon. Il aperçut d’abord le visage

calme de sa mère avant de voir un homme en costard

noir, le dos voûté. Il arborait de petites lunettes

rectangulaires qui glissaient fréquemment de son nez, ce

qui l’obligeait à faire un geste maladroit de la main pour

les repousser doucement contre son front. L’inconnu

tourna la tête et l’aperçut.

« Ah ! Bonjour. Vous devez être Damien.

extrait du roman « Paradize »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :