Dumortier Laurent / Saint-Laurent Gilles

Nom : Dumortier

Prénom : Laurent

Pseudo : Gilles Saint-Laurent

Lieu de résidence : Barry

Blog/site : http://gsl.skynetblogs.be/

 

 

 

 

Biographie :

L’auteur, membre de l’Association Royale des Ecrivains Wallons, a déjà publié plusieurs romans, des recueils de nouvelles, ainsi que des ouvrages de poésie. Il collabore en outre à diverses publications et forums littéraires. Plusieurs revues littéraires internationales ont également publié certaines de ses nouvelles…
Membre fondateur et actuellement président des Editions Chloé des Lys, il s’est orienté en écriture dans le domaine du fantastique, de l’horreur et de la science-fiction avant d’opérer en alternance avec la poésie. Il écrit sous le nom de Gilles Saint Laurent jusqu’en 2006, puis sous celui de Laurent Dumortier pour les ouvrages suivants.
Il a remporté en 2008 le prix de poésie à la Maison de la Poésie de Namur et en 2010 le prix des Ecrivains Publics de Wallonie Picarde.

 

Ses romans :

Type : recueil

Genre : nouvelles/poésie

 

 

Extrait :

« Mon Dieu, mais c’est une véritable horreur !  A votre avis, il était encore conscient ?
– J’en ai bien peur.  Le meurtrier lui a arraché la peau, morceau par morceau, et a récolté son sang.  Il ne s’agit donc pas d’un meurtre ordinaire.  Au contraire, je dirais qu’il a été ritualisé.  Mais pourquoi cet homme plutôt qu’un autre ?  Mystère…  Il y a néanmoins un indice qui saute aux yeux : ce n’est sûrement pas un chirurgien, vu la manière dont il s’y est pris… 

       *      *      *

« Inspecteur Carsena !  Quelle bonne surprise !  J’étais persuadé que vous ne viendriez pas !
– Pour être honnête, c’est surtout ma fille qui a insisté pour que je vienne.  Vos toiles sont exceptionnelles d’après elle !
– Je suis content qu’elles lui plaisent !  Elle n’est pas avec vous ?
– Elle va arriver d’un instant à l’autre.  C’est elle qui a conduit son vieux père jusqu’ici !
Tous deux éclatèrent de rire, tandis que la fille de l’inspecteur fit son apparition.
– Monsieur Dufaux, je vous présente ma fille : Tania Carsena. 
– Enchanté, mademoiselle.
– Enchanté, monsieur Dufaux.  Vos toiles sont criantes de vérité : quelle technique utilisez-vous ?
– Ce sont des pigments naturels.  J’ai cessé d’employer les autres procédés il y a un an environ.  Ce que je désire, c’est être le plus fidèle possible par rapport à la réalité.  Venez, vous allez comprendre. 
– Vous voyez ?  La couleur verte a été obtenue en pressant la tige.  J’ai pratiqué de même pour la terre et les pétales. 
– Mais c’est tout bonnement génial !  On peut dire que ce n’est pas la représentation d’une fleur, mais la fleur elle-même.
– Exactement !  Vous avez vraiment saisi le sens de ma démarche !  Vous vous intéressez depuis longtemps à la peinture ?
– Cela fait déjà quelques années maintenant.  Je me suis moi-même mise à la peinture il y a de cela un an environ.
– Vraiment ?  Et quelle technique utilisez-vous ?
– La peinture à l’huile.  Mais c’est vraiment en amateur !
– Il faut un début à tout !  Je suis vraiment curieux de les voir !
– N’hésitez surtout pas à venir !  J’aimerais vraiment avoir votre avis…

extrait du recueil de nouvelles « Changements »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :