Gray Adam

Nom : Gray   

Prénom : Adam

Lieu de résidence : Marseille

 

Blog/site : http://adam-gray.skyrock.com/

 

 

 

 

Biographie :

Je suis né à Marseille, dans le Sud de la France, que je n’ai jamais quitté.
Tout le secondaire, poussé par mes professeurs, le désir d’écriture – à treize ans, j’ai déjà de nombreux textes à mon actif -, des désirs artistiques, me parlent plus que de « véritables » boulots.
Employé de bureau, vendeur ; je tourne en rond…
À la fin de l’année 1999, j’enregistre l’un de mes textes en studio : ‘Promis à l’Exil’. Si les labels discographiques restent sourds, cette expérience, plus tard, me poussera sur scène, mais par une autre voie : le théâtre.
En 2006, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, via une action destinée à « redessiner » son parcours professionnel, me donne l’opportunité de monter ma pièce de théâtre ; une comédie noire, très noire, appelée « Mais si tu m’aimes, prends garde à moi ! »
Je l’ai écrite, ai tenu le premier rôle, et ai dirigé, avec l’aide d’une comédienne ayant tourné, notamment, avec Smaïn,
notre troupe amateur constituée d’une dizaine de membres.
Par la suite, je reprends des bribes d’histoires, réalisant que « tout » ce que j’ai toujours voulu, finalement, c’est être écrivain.
Le temps de faire les recherches nécessaires et terminer ces romans, je me dis que, peut-être, une maison d’édition pourrait être intéressée par les très nombreuses chansons écrites toute ma vie durant…
Le 15 janvier 2009, je termine mon recueil : …Euphoriques & Désespérées.
Le 29 juin 2010, les Éditions Chloé des Lys m’envoient mon contrat d’éditeur…

 

Ses romans :

 

 

 

 

 

Type : recueil

Genre : poésie

Résumé :

Même les contes défaits, un jour, ont commencé par :
« Il était une fois… »
 
Avant de lever le rideau sur de très nombreuses
(et véritables) chansons, somme toute poétiques,
aux paroles euphoriques et désespérées, empreintes
de douceur et d’amertume, quand il ne s’agit pas
d’effronterie, et d’une nostalgie quasi omniprésente,
l’auteur nous raconte comment, un jour, alors
qu’il n’avait pas treize ans, un jeune garçon se mit à écrire,
à écrire encore, à écrire toujours…
 
Cela commence par une enfance heureuse…
Jusqu’à l’intrusion de l’immoralité, de la brutalité,
dans cette bulle qu’est l’innocence.
Et puis, des années durant, c’est le déni total.
Avec ce recueil de textes écrits sur une période
de vingt-deux années, l’auteur fait la paix avec le passé.
Et, à nouveau plein de rêves, il nous invite à découvrir
ses chansons, chansons qui pourraient bien, qui sait ?,
séduire quelques artistes…

Extrait :

« …Je ne suis personne mais, pourtant, j’ai moi aussi mon histoire, comme vous la vôtre, et c’est l’un des chapitres de cette histoire, qui est aujourd’hui clos – gardez bien cela à l’esprit –, que je voudrais partager avec vous. Sera-t-il digne d’intérêt ? Ne le sera-t-il pas ? Il vous appartiendra d’en juger. Mais, pour comprendre le « pourquoi du comment », l’abc, et ainsi mieux appréhender la plupart des textes composant ce recueil, il est nécessaire que je vous ouvre mon cœur aussi sincèrement que je le puis, que je vous laisse pénétrer dans mon âme aussi profond que possible, sans fausse pudeur, sans concession aucune…
 
…Maintenant que votre attention m’est acquise – à moins que je ne m’abuse ? Venez donc avec moi, s’il vous plaît. »
 
Si chacun est double
Si chacun est rires et larmes
Si chacun est double
Si chacun est Dieu et diable
Si tu te dédoubles
En quoi, moi, suis-je coupable
Si, d’un, je suis deux ?
 
Qui jamais ne joue ?
Qui jamais ne porte masque ?
Qui jamais ne joue ?
Qui jamais n’est pile et face ?
Dis, toi, quand tu joues
Pourquoi, moi, serais-je coupable
Quand, d’un, je suis deux ?
 
D’un, je suis deux
Je ris, je pleure
Je vis et je meurs
D’un, je suis deux
De deux choses l’une
Le soleil et la lune
 
Je suis deux…
Et selon mon humeur
D’un, je suis deux
Je peux changer d’couleur
 
(Extrait de D’un, je suis deux)

Publicités

Une Réponse to “Gray Adam”

  1. Merci infiniment pour ton initiative Gauthier… C’est très généreux. Amicalement, Adam Gray.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :