Marcon Nathalie

Nom : Marcon       

Prénom : Nathalie

Lieu de résidence : Quaregnon (Belgique)

 

 

 

 

 

 

 

 

Blog/site : http://www.nathaliemarcon.com/  

http://nathalie-marcon.over-blog.com/

Biographie :
Née à Mons (Belgique) en 1969, Nathalie MARCON passe son enfance dans la commune toute proche de Quaregnon. Après un détour par l’Ecole d’Interprètes Internationaux et l’Institut de Logopédie (traitement des pathologies liées à la parole, à la voix, au langage oral ou écrit), elle décroche finalement un diplôme en droit.
Toute jeune, elle est attirée par l’écriture mais ce n’est qu’après la naissance de son enfant qu’elle décide de publier des contes dont l’héroïne n’est autre que sa fille Maud.
Le premier conte, Maud et le pouvoir des fées, publié chez Thélès  raconte l’histoire d’une petite fille qui tente l’impossible afin de sauver sa meilleure amie atteinte d’une grave maladie.
Le second, publié chez Chloé des Lys, Le château imaginaire, confronte les éléments du bien et du mal : des enfants, intrigués par l’apparition d’un château pendant la nuit, décident de partir à l’aventure afin d’élucider le mystère qui l’entoure.
Boulimique d’écriture ? Certainement car elle est  également l’auteur de sketches et ne compte pas en rester là, Nathalie MARCON a d’autres surprises à nous sortir de son chapeau !

Ses romans :

 

  

 

Type : roman

Genre : conte

Résumés :

Durant les vacances de la Toussaint, Maud et son cousin Valentin vont passer quelques jours à la campagne. Une nuit, un magnifique château apparaît. Ce n’est que le lendemain qu’ils s’aperçoivent que celui-ci n’apparaît que la nuit et que personne dans le village n’a connaissance de son existence !
Maud et Valentin, intrigués, décident de partir en pleine nuit afin d’élucider le mystère du château qui ne semble exister que dans leur imagination.
Une aventure passionnante où les personnages sont plongés dans un étrange univers…  

 Extrait :

Les enfants ouvrent la porte et… enfin la liberté ! Leur aventure peut enfin commencer ! 
Ils marchent d’un pas décidé vers le château. Oui, il est réapparu ! Il se dresse majestueusement devant eux, il est magnifique, un vrai château de contes de fées. Il est éclairé et donc habité, pensent  les enfants. Un halo de lumière l’entoure. Mais pourquoi, pourquoi ne peut-on le voir qu’en pleine nuit ? Qu’est-ce que cela cache ? Quelque chose d’étrange se passe. Maud et Valentin comptent bien lever le voile sur ce mystère. Après plus ou moins un quart d’heure de marche, ils approchent enfin. Ils se sentent tout petits face à cette immense bâtisse.
Un drôle de pressentiment commence à les envahir…

     – J’espère que nous ne sommes pas en train de faire une bêtise ! dit tout doucement Maud.

     – J’espère aussi ! Peut-être aurait-il mieux valu ne pas venir jusqu’ici. Imagine si Laure se réveille…                                                         

     – T’inquiète, nous serons rentrés avant ! dit Maud. Que faisons-nous ? On va voir ce qu’il y a à l’intérieur ?

     – J’aimerais mais…

     – Tu te dégonfles, c’est ça ?

     – Ah non, me dégonfler… moi ? Ça jamais ! Ne perdons pas de temps, allons-y !

Ils poussent l’immense et lourde porte qui se dresse devant eux, ils entrent et à ce moment,  ils entendent une musique, comme s’il y avait une fête. Un énorme hall se présente à eux, bien éclairé, il y a des tapisseries sur les murs, le parquet brille comme s’il venait d’être astiqué ! 
Maud et Valentin se sentent presque rassurés, ce château est loin d’être lugubre comme ils l’avaient imaginé, au contraire, il est accueillant, chaleureux, joliment décoré.

      – C’est magnifique ! s’exclame Maud.

      – Je n’ai jamais vu ça, c’est étonnant ! J’ai l’impression qu’il y a du monde, comme si on célébrait quelque chose.                                 

      – Un bal peut-être ?

      – C’est à ça que je pensais, dit Valentin. Allons voir plus loin, nous allons sûrement rencontrer quelqu’un.

 En effet, Valentin ne s’était pas trompé !

 extrait du roman « Le Château imaginaire », 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :