Rouyer Nathalie

Nom : Rouyer

Prénom : Nathalie

Lieu de résidence : Oëlleville (France)

Blog/site : http://nathalierouyer.over-blog.com/#

 

 

 

 

 

Biographie :

Nathalie ROUYER est née à Nancy le 15 février 1963 (le lendemain de la Saint Valentin, dommage !). Elle habite dans les Vosges depuis plus de trente ans. Mère de trois enfants, elle est institutrice depuis 1986 à Mirecourt. Passionnée de théâtre, elle est titulaire de deux diplômes universitaires concernant les arts et spectacles, écrit de la poésie, des nouvelles et des romans où se mêlent suspens, aventure, amour et humour.

Ses romans :

 

 

 

 

 

 

Type : Roman

 

Genre : Initiatique

Résumé :

Après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, Elise doute de l’avenir et remet toute sa vie en question. Elle prend conscience que demain tout peut basculer et décide de quitter tout ce qui lui est cher, ses enfants, son travail et son pays, pour aller à la rencontre de son destin et réaliser ses rêves.
Elle accoste un beau matin dans un grand port américain avec pour armes et bagages ses trois boules de pétanque, son cahier d’écolier, un sac à dos et une devise héritée de sa grand-mère « Là où est la volonté est le chemin ».
A travers un périple ferroviaire qui lui fait découvrir les Etats-Unis d’Est en Ouest, de New-York à Los Angeles en passant par le Kansas et le Colorado, la jeune femme le croise le chemin de différentes personnes plus ou moins attachantes.
Quai, hall, wagon ou rue sont des lieux propices à toutes sortes de rencontres. Que ce soit avec Ernest, le gentleman retraité ou Aldo, le pizzaïolo, que ce soient de simples employés ou des voyageurs d’un jour, bonnes ou mauvaises, ces différentes confrontations vont permettre à Elise de vivre intensément l’unique voyage de sa vie.
Ainsi, le train mythique de la Conquête de l’Ouest devient sa maison le temps de son expédition. Elle y vit des amitiés denses mais éphémères qui lui donnent la force d’atteindre les buts qu’elle s’est fixés.
Les gares et les villes reflètent l’état d’esprit d’un peuple aux abois dont les états d’âmes changeants poussent Elise vers de nombreuses péripéties où se mêlent l’humour, la joie, la peur, les larmes et peut-être l’amour.
 
Ce roman apparait donc comme l’histoire d’une femme qui a perdu sa foi en l’avenir et son amour en l’homme mais qu’un long voyage initiatique à travers une Amérique en crise va aider à retrouver.
Pourtant, a bien y regarder, l’héroïne n’est peut-être pas l’aventurière que l’on croit !

Extrait :

Derrière elle, sur le pont encore désert, une porte se referme lentement et attire son attention.
– Qui peut bien se promener à une heure aussi matinale ? se demande-t-elle.
Elle se retourne et aperçoit, un homme de dos, tenant un chien en laisse : un magnifique boxer qui lui rappelle sans hésiter sa chienne, Polka. Le pauvre homme, assez petit et chétif, a bien du mal à contenir les ardeurs de l’animal dont la fougue et les sauts font penser à Elise que, malgré sa taille, c’est encore un chiot…
– Doucement, doucement, Milie, calme toi !… supplie l’homme d’une voix amusée, un français chaudement vêtu d’un long manteau d’hiver.
Découvrant subitement la présence d’ Elise, le chien, en fait une chienne, reste un instant immobile en la fixant d’un œil méfiant. Mais tout aussi soudainement, sa queue frappe à nouveau l’air en signe de joie. Milie tire alors comme une folle sur la laisse et se dirige vers la jeune femme, entraînant son maître derrière elle. Celui-ci, un homme déjà âgé, se retourne pour suivre le mouvement, et tente de résister, mais il ne parvient pas à stopper la chienne déchaînée. Le visage du vieil homme est éclairé par un sourire radieux, émerveillé par la vitalité de l’animal. Elise sourit, divertie par cette scène.
Finalement, après quelques secondes d’une lutte inégale, la chienne, vainqueur, fonce sur la voyageuse et lui saute dessus, essayant de lui lécher les mains et le visage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :