Vigne Jean

Nom : Vigne

Prénom : Jean

Lieu de résidence : Grenoble (France)

Blog/site : http://jean.vigne.free.fr/

Biographie :

Jean Vigne est un écrivain français de langue française, né le 29 août 1966 dans l’Allier. Il a publié six ouvrages.

Ses trois premiers ouvrages, publiés chez Chloé des Lys, sont des thrillers d’anticipation : Pensées noires (2007), L’Éternité pour moi (2008) et L’Ombre du secret (2009).
Son quatrième roman, Opération menhirs (2010), publié chez Liv’Éditions[3], voit une évolution du style de l’auteur : il aborde un mélange plus humoristique et sentimental, teinté de magie bretonne.
Son cinquième roman, Révélation (2010), publié chez Chloé des Lys est un thriller de science-fiction.

Il a présenté son sixième roman Le Fantôme de Belle-Île (2011), publié chez Liv’Éditions, à l’occasion du Salon du livre de Paris 2011.

 

Ses romans :

 

Type : roman

Genre : thriller – SF

Résumés :

Cliquez sur les liens dans sa BIOGRAPHIE pour obtenir un résumé des romans de Jean Vigne.

Extrait :

Paul, sous le regard de sa femme, accueille Béatrice, Maxime, Pierre, Fabienne d’une de ses plaisanteries coutumières.

– Ah, tu n’as pas changé, se contente de répondre Pierre, habitué aux facéties de son ami d’enfance.

Bientôt, Sylvie rejoint son mari, un sourire forcé aux lèvres. Elle ne s’est jamais sentie à l’aise au sein de cette petite communauté. Ce sont les fréquentations de son homme, pas les siennes. Paul, Maxime et Pierre se connaissent bien, des amis de toujours, une passion indéfectible. Les trois femmes sont des pièces rapportées si l’on peut dire, forcées par les circonstances à se côtoyer. Sylvie n’aime guère Béatrice, trop guindée à son goût. Toujours prête à glisser dans la conversation un mot sur son dernier voyage, sa tenue vestimentaire à la mode, l’argent de son mari qu’elle s’amuse à dépenser sans compter. Quant à Fabienne, la reine du sport, elle ne jure que par les piolets, crampons, ski de randonnée, varappe et autres extravagances. Lui parler d’enfants, d’écoles, de couture, revient à discuter d’informatique avec un pygmée. Le sport, l’argent, concepts bien loin des aspirations de Sylvie, qui ne rêve que d’une vie paisible, auprès de son petit Nicolas, 4 ans. Mais la vie de couple n’est-elle pas une somme de concessions ? Recevoir quatre fois par an les amis de son homme n’est finalement qu’une modeste contrainte. Ailleurs, des hommes et des femmes doivent supporter dictateurs, bourreaux, maladie et famine.

– Entrez, finit-elle par dire, ce même sourire collé au visage.

– Hum, jolie coupe, avoue Béatrice. Cela te va à ravir.

Formule de politesse ou le pense-t-elle vraiment ? Comment savoir avec cette reine superficielle, experte dans la formule savonneuse ? Bientôt, les six convives se retrouvent autour d’une table basse, d’un joli verre poli bleu turquoise, le tout porté par le Dieu Neptune. Le roi de la mer, sculpté dans un unique bloc de pierre, au centre de cette rencontre amicale, un signe de bon présage. Sylvie l’espère de tout cœur. La cuisine est son secours, quelques minutes de répit avant l’inévitable affrontement. L’apéritif se déroule sans anicroche, ce qui augure finalement une soirée plus détendue qu’à l’accoutumée. Sylvie se laisse aller à la douce ambiance, bercée par les rires des convives, qui, sous l’effet de l’alcool, se laissent gagner par une langueur joyeuse.

 Soudain, prise de vertiges, elle doit son salut à l’accoudoir du canapé… Elle essaye de chasser d’un mouvement de tête cette brume qui envahit ses pensées. Les paroles des invités se perdent dans un espace lointain. Les mots emmurés dans un passage étroit, elle s’évade dans une étendue sans limites. Elle essaye de résister, sa vue se voile, ses sens s’évaporent. Elle veut se lever, elle n’est plus en possession de son propre corps. Son âme s’étiole, se dilue, ses souvenirs se désagrègent. Elle veut crier, il est trop tard, elle n’est plus de ce monde !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :