Wargnies Nathalie

Nom : Wargnies

Prénom : Nathalie

Lieu de résidence : Tournai (Belgique)

Blog/site : www.nathaliewargnies.be 

Biographie :

Nathalie Wargnies est née le 3 novembre 1970 à Tournai, dans le quartier Saint-Paul, où elle savoure son enfance et profite de sa jeunesse.
 
Un petit atelier de dessin, les cours de théâtre au conservatoire, les mouvements de jeunesse… Voilà les quelques souffles qui rythment son quotidien et l’épanouissent.
 
Et déjà, l’amour des mots : lire, raconter, écrire un début d’histoire, oser une poésie, interpréter, dire, inventer ! Déjà les mots…
 
Après des études secondaires au Collège Notre-Dame de Tournai (option littéraire), elle entre en 1988 au conservatoire royal de Mons en déclamation et art dramatique.
 
Le théâtre, les mots, la scène, voilà ce qui brûle en elle ! Les sentiments à raconter corps et âme, à vivre et à offrir, voilà le chemin qu’elle choisit…
 
Elle obtient son premier prix en 1991, et son prix supérieur en 1994.
 
Depuis 1995, elle est professeur au conservatoire de musique de Tournai, où elle donne cours de formation théâtrale, diction éloquence, et déclamation. Elle y transmet sa passion au milieu de courants d’arts bien agréables, immergée au quotidien dans un océan de mots, de poésie et de littérature…
 
En septembre 2012, elle rejoint également les arts de la parole à l’académie d’Ath.

 

Ses romans :

 

 

 

 

 

 

 

Type : Recueil

Genre : Poésie

Résumé :

« Déluges et embellies » est son premier recueil. Des poésies en vers libres qui battent au rythme du cœur, et qui s’articulent autour des quatre saisons.
Parce que « c’est la poésie qui arrondit les angles de nos vies », parce que « s’imbiber d’étoiles est indispensable », Nathalie Wargnies nous invite à découvrir son univers…

 

Extrait :

Il faut nous abreuver du nectar de la vie
Se désaltérer dans les remous des rivières sauvages
Plonger dans les cataractes des longs fleuves exotiques
Naviguer dans la houle des mots
 
Que la fièvre universelle nous contamine tous
Que nos désirs s’enflamment
 
Il nous faut exhaler l’alchimie de nos existences
Et nous griser de verbe
Car les mots nous sauveront tous un jour
C’est la poésie qui arrondit les angles de nos vies
 
Il nous faut danser en corps à corps avec la terre
Et accorder nos âmes
Du côté poétique de la face de l’univers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :